• 1. DES CHANTIERS
    Rendre service,
    être utile à des associations
    Savoir plus

    2. DES RENCONTRES
    Dialoguer avec des témoins sensibles de notre époque
    Savoir plus

  • 3. DES THEMATIQUES DE SOCIETE
    Mieux saisir les enjeux actuels
    Savoir plus

    4. DE LA CREATIVITE
    Exprimer sa personnalité concrètement
    Savoir plus

  • 5. UNE EXPERIENCE EN GROUPE
    Rencontrer et vivre avec d'autres jeunes
    Savoir plus

    6. REFLECHIR A TON AVENIR
    Faire son bilan du projet pour rebondir
    Savoir plus

Jours 21 et 22 : commencer le conte

Jours 21 et 22 : commencer le conte

Ecrit le vendredi 13 mai 2011 - Catégorie : conte



Un texte d'une page à peu près est distribué à chaque volontaire... Face à eux, un homme dans la cinquantaine, les yeux bleus et faisant à peu près 1m67, campe l'artiste. L'objectif : en quelques jours, apprendre à raconter une histoire inventée avec des vrais mots et  un peu de soi-même. Ca sent la crainte, la transpiration, le "je peux aller aux toilettes, m'sieur ?"  L'homme ne bouge pas d'un millimètre. Il sait déjà qu'on va tous y arriver. "Quand vous sortirez d'ici, vous serez tous des hommes, des vrais." Mieux que l'Eurovision avec ses strass et ses paillettes, ses "Belgium One point", bienvenue dans le terrible atelier conte avec Paul "Magic" Fauconnier. Paul Fauc.?! Ouais.


- Ecoute Scottie, nom d'un chien, si t'y mets pas un un peu du tien,
j'pourrai pas faire de toi une ballerine du subjonctif
.
- Une quoi ?


- Il était une fois Paul Fauconnier. C'était un homme aux mille histoires.
- Je t'ai déjà dit de ne jamais utiliser l'imparfait, p'tit gars !
- Euh, Il est une fois Paul Fauconnier.
- Voilà !


Première rencontre avec la scène.


- Ca fait quoi, Scottie ?
- C'est grand, monsieur.


- Les bras croisés, Georgia, nom d'un chien.


- Bel enthousiasme. Fait plaisir à voir ça, Jessie.


- En ce qui me concerne, ça se tient bien, Jim.


- Bon, vous voyez que c'est pas compliqué. Il reste encore Tom à passer.


- Ouais, il faut retrousser ses manches. Bien vu, coco.

La suite, dans une semaine, sur le journal de l'ACV 2011...



  • L'ACV, c'est pour changer !
  • Si on tue tout le monde, il ne restera plus personne à qui parler.
  • L’ACV m’appris à aimer réaliser des choses.
  • Maintenant, je ne sais plus rester une journée sans rien faire.
  • L’ACV m’a appris à regarder les gens dans les yeux.
  • C’est en restant au bord de la piscine qu’on ne se noie pas, mais on n’apprend pas à nager non plus. On n’apprend pas à vivre.
  • Il faut reconnaître les signes du merci.
  • C’est en tombant qu’on apprend de la vie.
  • L’ACV a donné du sens à mon histoire.
  • Si vous êtes déjà là, alors il y a moyen de réaliser son rêve.
  • Je veux devenir quelqu’un demain.
  • Mon rêve le plus fou, c’est de toujours avoir quelque chose à apprendre. Tous les jours.
  • L'Année Citoyenne, cela devrait durer toute la vie.
  • Si tu as été bénévole une fois, tu le seras toute ta vie. Tu le gardes. C'est précieux.
  • Avant l'Année Citoyenne,
franchement, c'était la cata !

Page précédente : Le journal de l'ACV 2012
Page suivante : Le journal de l'ACV 2010

Nous sommes le
Tu as entre 16 et 25 ans ? Tu dois attendre pour te réinscrire dans des études ou un cursus scolaire ? Tu es toujours en recherche d'un emploi ?
Tu désires te rendre utile pour la société mais tu ne sais pas comment ?
Quel que soit ton niveau de formation, l'Année Citoyenne Verviers est faite pour toi !

L'Année Citoyenne Verviers est un projet de service citoyen rassemblant un groupe de huit jeunes encadré par un responsable d'équipe.

Elle représente pour toi une occasion unique de vivre une expérience collective tout en te rendant utile à la société. Mieux te connaître en allant vers les autres. Disposer d'un réel bagage pour mieux te situer avec le monde qui t'entoure et ce que tu veux faire de ton avenir.


Parcours ce site et tu en sauras plus ou prends directement contact avec nous.



L'ACV est un projet du


Soutenu par: