• 1. DES CHANTIERS
    Rendre service,
    être utile à des associations
    Savoir plus

    2. DES RENCONTRES
    Dialoguer avec des témoins sensibles de notre époque
    Savoir plus

  • 3. DES THEMATIQUES DE SOCIETE
    Mieux saisir les enjeux actuels
    Savoir plus

    4. DE LA CREATIVITE
    Exprimer sa personnalité concrètement
    Savoir plus

  • 5. UNE EXPERIENCE EN GROUPE
    Rencontrer et vivre avec d'autres jeunes
    Savoir plus

    6. REFLECHIR A TON AVENIR
    Faire son bilan du projet pour rebondir
    Savoir plus

Jour 43 : Hors les murs

Jour 43 : Hors les murs

Ecrit le lundi 3 septembre 2018 - Catégorie : Les rencontres


Aujourd'hui, l'équipe de l'ACV va la rencontre de Serge Thiry, un homme qui a su renaître de ses cendres. Récit d'une rencontre touchante avec le fondateur de l'Asbl "Extra Muros"...


Le bonhomme que nous recevons aujourd'hui n'est pas n'importe qui. Il s'agit d'un ex-détenu qui a passé 27 ans en prison, comptabilise 5 évasions et était qualifié d'irrécupérable à sa sortie, en 2004. Pourtant, lorsqu'on le voit débarquer, sa guitare sur le dos, on a du mal à y croire. Anatole, Manu et Guillaume se chargent de l'accueil de notre invité à la gare pendant que tout se met en place au local. L'équipe de l'ACV est au taquet pour la venue de notre hôte particuliier. Dans la voiture, Guillaume et Anatole (responsables des relations avec les partenaires) répondent avec brillo aux questions de Serge sur l'ACV. Notre lascar est intéressé et nos volontaires sont fiers de parler de leur projet.

Lorsqu'on arrive, on prend le temps de boire un petit café ensemble puis on s'installe confortablement sur notre siège et on écoute notre invité du jour parler. D'entrée de jeu, la magie opère ! Aucun bruit dans la pièce, notre groupe est littéralement captivé par le récit de vie d'un enfant mal aimé qui bascule très vite dans la délinquance puis le grand banditisme. Nous écoutons avec grande attention la voix de quelqu'un qui a pris du recul sur un parcours de vie des plus difficiles. C'est bien d'affection, de prise en charge et d'écoute dont Serge a manqué dans son enfance. Il explique que c'est ce qu'il aurait voulu à cette époque; avant de voler sa première voiture. Un discours qui percute chez plus d'un de nos volontaires... Les oreilles  sont grandes ouvertes et les regards sur Serge dégagent beaucoup d'empathie et de respect. Le discours boulverse tout le monde dans le petit local de l'ACV.

Serge nous parle de sa longue expérience dans le milieu carcéral et comment, un jour, il a décidé de mettre ce temps à profit. Comment il a décidé de préparer sa sortie et partager cette expérience avec autrui pour en ressortir grandi. Un jour, il se procure une guitare et, au fur et à mesure, écrit ses premières chansons en cellule...

"Il était important que mon vécu chaotique puisse un jour devenir quelque chose de positif. Pouvoir le partager avec les jeunes, être une sorte d’exemple à ne pas suivre, les mettre en garde : c’est mon objectif.

Les prisons font partie «intégrante» des sociétés et la liberté tient parfois à un simple fil. Avec ma guitare, je raconte aux jeunes mon histoire et leur chante quelques textes écrits en cellule. Je leur explique comment les choses se sont passées, les pièges qui ont fait que l’enfant que j’étais est devenu un jour un bandit."

Aujourd'hui, en tant que président de l'ASBL "Extra Muros", Serge consacre son temps à de la prévention auprès des jeunes; que ce soit dans les IPPJ, à de futurs avocats ou aux jeunes de l'ACV. Serge continue de porter un regard critique sur la prison et à diffuser un message de paix et d'espoir auprès des jeunes.

Il organise également des séjours durant lesquels jeunes valides (parfois en difficulté) et jeunes porteurs d'un handicap font de la randonnée ensemble à l'aide de joëlettes. De la randonnée à travers bois. Là où les joëlettes ne passent pas toujours et où l'entraide est plus que nécessaire pour arriver au bout du chemin, ensemble...

Merci à lui pour cette belle rencontre !

 

 


  • L'ACV, c'est pour changer !
  • Si on tue tout le monde, il ne restera plus personne à qui parler.
  • L’ACV m’appris à aimer réaliser des choses.
  • Maintenant, je ne sais plus rester une journée sans rien faire.
  • L’ACV m’a appris à regarder les gens dans les yeux.
  • C’est en restant au bord de la piscine qu’on ne se noie pas, mais on n’apprend pas à nager non plus. On n’apprend pas à vivre.
  • Il faut reconnaître les signes du merci.
  • C’est en tombant qu’on apprend de la vie.
  • L’ACV a donné du sens à mon histoire.
  • Si vous êtes déjà là, alors il y a moyen de réaliser son rêve.
  • Je veux devenir quelqu’un demain.
  • Mon rêve le plus fou, c’est de toujours avoir quelque chose à apprendre. Tous les jours.
  • L'Année Citoyenne, cela devrait durer toute la vie.
  • Si tu as été bénévole une fois, tu le seras toute ta vie. Tu le gardes. C'est précieux.
  • Avant l'Année Citoyenne,
franchement, c'était la cata !

Page précédente : Sur le terrain
Page suivante : Le journal de l'ACV 2017

Nous sommes le
Tu as entre 16 et 25 ans ? Tu dois attendre pour te réinscrire dans des études ou un cursus scolaire ? Tu es toujours en recherche d'un emploi ?
Tu désires te rendre utile pour la société mais tu ne sais pas comment ?
Quel que soit ton niveau de formation, l'Année Citoyenne Verviers est faite pour toi !

L'Année Citoyenne Verviers est un projet de service citoyen rassemblant un groupe de huit jeunes encadré par un responsable d'équipe.

Elle représente pour toi une occasion unique de vivre une expérience collective tout en te rendant utile à la société. Mieux te connaître en allant vers les autres. Disposer d'un réel bagage pour mieux te situer avec le monde qui t'entoure et ce que tu veux faire de ton avenir.


Parcours ce site et tu en sauras plus ou prends directement contact avec nous.



L'ACV est un projet du


Soutenu par: