• 1. DES CHANTIERS
    Rendre service,
    être utile à des associations
    Savoir plus

    2. DES RENCONTRES
    Dialoguer avec des témoins sensibles de notre époque
    Savoir plus

  • 3. DES THEMATIQUES DE SOCIETE
    Mieux saisir les enjeux actuels
    Savoir plus

    4. DE LA CREATIVITE
    Exprimer sa personnalité concrètement
    Savoir plus

  • 5. UNE EXPERIENCE EN GROUPE
    Rencontrer et vivre avec d'autres jeunes
    Savoir plus

    6. REFLECHIR A TON AVENIR
    Faire son bilan du projet pour rebondir
    Savoir plus

Semaine 16-17 : Un ultime chantier... à la montagne !

Semaine 16-17 : Un ultime chantier... à la montagne !

Ecrit le jeudi 14 septembre 2017 - Catégorie : La vie de groupe


C'est dans le Parc Naturel du Queyras,  à 987 kilomètres de chez nous et près de 2000 mètres d'altitude que se situe notre ultime chantier de cette édition 2017.
Et oui, le temps a filé et la fin de la session commence à pointer le bout de son nez. Il est donc grand temps de profiter à fond de la fin de l'expérience. Et c'est bien ce que nous comptons faire ! Entre randonnée en altitude, travail sous le soleil et moments de détente autour du feu, la montagne et ce chantier tiennent toutes leurs promesses...

Nous quittons donc la Belgique pour une semaine à la montagne avec, au programme, un chantier, la découverte d'un cadre naturel magnigique et la rencontre avec un partenaire atypique.
C'est tard le soir que nous arrivons au refuge de la Monta où nous allons passer trois nuits en attendant l'arrivée de notre partenaire et le départ officiel du chantier. Cette année, nous sommes en avance et Didier n'est pas encore revenu d'Angleterre pour préparer l'arrivée des touristes et le début de la saison haute. Pas de panique, nous étions au courant et nous sommes bien décidés à mettre ce temps à profit pour s'installer et partir à la découverte de la montagne. Mais avant toute chose, nous allons passer la nuit au refuge. Steven, Anthony et Manu sur l'étage du haut. Latifa, Adeline, Lucie et Johanne sur l'étage du bas... La promiscuité est de mise dans ce refuge mais ça fait le charme de l'endroit !
Après une première nuit réparatrice, nous prenons la mesure de l'endroit dans lequel nous nous trouvons : des sommets (toujours enneigés) nous entourent et un généreux soleil nous innonde dès 8h du matin... Pas de doute, nous sommes bien dans le Queyras !

On entame donc cette journée de mai par un petit déjeuner en terrasse.
Pour cette première journée, quoi de mieux qu'une randonnée pour partir à la découverte de l'endroit ? On enfile donc nos chaussures de rando et on remplit les sacs à dos avec ce qu'il faut pour tenir la route.
Ensuite, c'est parti ! Steven imprime un rythme de grand sportif comme à son habitude, on ne l'arrête pas, on se contente de le garder en ligne de mire. Antho, quant à lui s'esxtasie devant l'aspect sauvage et luxuriant de l'endroit. Il faut dire que pour un inconditionnel de la nature comme lui, il y a de quoi être aux anges !
Jo, Manu et les filles avancent à bon rythme et n'hésitent pas à prendre des photos pour immortaliser cette magnifique journée dans l'ACV 2017.
Arrivés à l'étang de Moussou (1920m), nous nous arrêtons pour un dîner avec vue panoramique sur Ristolas et Abriès, les deux villages les plus proches...  On en profite également pour respirer un peu après cette ascencion. Sortez les lunettes de soleil et tombez le sac à dos, c'est chill time !
Nous nous remettons ensuite en marche pour atteindre, non sans efforts, le belvédère du Mont Viso, à 2133m d'altitude. C'est une vue à couper le souffle que nous offre le point culminant de notre rando.
Pour notre trajet de retour vers le refuge, nous empruntons un autre chemin qui nous fait passer par les pistes de ski dont certains pans sont encore enneigés. Il n'en faut pas plus pour voir les boules de neige voler dans tous les sens. Une bataille de neige en mai, c'est possible avec l'ACV !

Le lendemain matin de bonne heure, nous rencontrons Didier, notre partenaire sur le chantier. Finalement, il est en avance sur son planning ! On ne traîne donc pas et la fameuse rencontre entre ce personnage et notre équipe de volontaires ACV peut avoir lieu. On commence par un tour du propriétaire. Didier nous fait découvrir les lieux : le bar, le bloc sanitaire, la serre et l'inévitable emplacement des yourtes qui nous avaient donné du fil à retordre lors de ce même chantier en 2016. Mais pas trop vite, le temps de les monter n'est pas encore venu. Pour cette première journée de chantier, nous nous fixons comme objectif d'installer notre camp sur le site. Au programme : déplacer toutes les caravanes pour les disposer en cercle, c'est plus convivial ! Il faut donc s'y mettre à 8 pour déplacer ces caravanes. 7 quie poussent de toutes leurs forces pour mettre en mouvement et quelqu'un à l'intérieur qui se déplace pour garder la caravane en équilibre et permettre aux autres de ne pas trop devoir forcer. Un coup au milieu, un coup à l'arrière, il faut être réactif mais Adeline et Lucie comprennent vite le principe et, avec leur aide, les caravanes avancent quasiment toutes seules !
Ensuite, on se met à monter les tentes avec ceux qui ne désirent pas dormir dans le caravanes... Certains aiment se retrouver seuls après une journée en collectif, c'est compréhensible. On s'y met donc tous pour leur aménager un coin le plus douillet possible. Pendant ce temps-là, Lucie et Steven se lancent dans le montage du nouveau trampoline. A eux deux, ils avancent vite et, tout en travaillant, ils s'aperçoivent que le petit plan d'eau à l'entrée du camping est équipé...de quelques kayaks ! Il n'en faut pas plus pour les motiver à terminer leur boulot au plus vite. Et, les connaissant, le trampoline se monte en moins de temps qu'il faut pour le dire. Direction ensuite le partenaire pour négocier leur croisière et se procurer le gilets de sauvetage.... Un jeu d'enfants ! Et en moins de temps qu'il faut pour le dire, nos volontaires sont sur l'eau à bord de leurs embarcations. Encore un grand moment !

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas à la montagne. Nous passons les deux jours suivants à monter les incontournables yourtes sous un soleil plus que généreux et nous passons nos soirées autour du feu ou sous le marabout. Une de nos dernières soirées est notamment consacrée à jouer au jeu du loup garou avec des volontaires anglais venus pour porter main forte à Didier...

Lorsque nous nous réveillons le sixième jour, il est déjà l'heure de quitter cet endroit magnifique et de poser un point final aux chantiers de l'ACV 2017

Bon travail à tous !

 


  • L'ACV, c'est pour changer !
  • Si on tue tout le monde, il ne restera plus personne à qui parler.
  • L’ACV m’appris à aimer réaliser des choses.
  • Maintenant, je ne sais plus rester une journée sans rien faire.
  • L’ACV m’a appris à regarder les gens dans les yeux.
  • C’est en restant au bord de la piscine qu’on ne se noie pas, mais on n’apprend pas à nager non plus. On n’apprend pas à vivre.
  • Il faut reconnaître les signes du merci.
  • C’est en tombant qu’on apprend de la vie.
  • L’ACV a donné du sens à mon histoire.
  • Si vous êtes déjà là, alors il y a moyen de réaliser son rêve.
  • Je veux devenir quelqu’un demain.
  • Mon rêve le plus fou, c’est de toujours avoir quelque chose à apprendre. Tous les jours.
  • L'Année Citoyenne, cela devrait durer toute la vie.
  • Si tu as été bénévole une fois, tu le seras toute ta vie. Tu le gardes. C'est précieux.
  • Avant l'Année Citoyenne,
franchement, c'était la cata !

Page précédente : Le journal de l'ACV 2018
Page suivante : Le journal ACV 2016

Nous sommes le
mardi 17 juillet 2018
Tu as entre 16 et 25 ans ? Tu dois attendre pour te réinscrire dans des études ou un cursus scolaire ? Tu es toujours en recherche d'un emploi ?
Tu désires te rendre utile pour la société mais tu ne sais pas comment ?
Quel que soit ton niveau de formation, l'Année Citoyenne Verviers est faite pour toi !

L'Année Citoyenne Verviers est un projet de service citoyen rassemblant un groupe de huit jeunes encadré par un responsable d'équipe.

Elle représente pour toi une occasion unique de vivre une expérience collective tout en te rendant utile à la société. Mieux te connaître en allant vers les autres. Disposer d'un réel bagage pour mieux te situer avec le monde qui t'entoure et ce que tu veux faire de ton avenir.


Parcours ce site et tu en sauras plus ou prends directement contact avec nous.



L'ACV est un projet du


Soutenu par: