• 1. DES CHANTIERS
    Rendre service,
    être utile à des associations
    Savoir plus

    2. DES RENCONTRES
    Dialoguer avec des témoins sensibles de notre époque
    Savoir plus

  • 3. DES THEMATIQUES DE SOCIETE
    Mieux saisir les enjeux actuels
    Savoir plus

    4. DE LA CREATIVITE
    Exprimer sa personnalité concrètement
    Savoir plus

  • 5. UNE EXPERIENCE EN GROUPE
    Rencontrer et vivre avec d'autres jeunes
    Savoir plus

    6. REFLECHIR A TON AVENIR
    Faire son bilan du projet pour rebondir
    Savoir plus

Semaine 15 : Apprendre à animer, ce n'est pas un jeu d'enfants

Semaine 15 : Apprendre à animer, ce n'est pas un jeu d'enfants

Ecrit le mercredi 13 septembre 2017 - Catégorie : Créativité


Cette semaine sera la semaine de tous les défis pour certains de nos membres. Le moment est enfin arrivé :   il va falloir concevoir un grand jeu pour ensuite le mettre en pratique face à un groupe d'enfants du Centre pour demandeurs d'asile de Banneux.
Vont-ils relever le gant ou jeter l'éponge ?
Récit d'une semaine à rebondissments...
C'est une composante à part entière du programme de l'ACV : le module "jeu" avec pour objectif de concevoir un grand jeu et le proposer à un groupe d'enfants. Un nouveau défi que se lance notre équipe, non sans une pointe d'appréhension.
Pour cette semaine axée sur le jeu, nous retrouvons Etienne, notre partenaire formateur d'animateurs. Après une première rencontre avec notre groupe en février, le voilà de retour pour former notre team à la conception et l'encadrement d'un jeu pour enfants. Tout commence donc le lundi où nous devons commencer par toute une série de choix : à qui s'adresse le jeu ? Quel genre de jeu va-t-on proposer ? Pourquoi ?
Tout cela paraît bien compliqué comme ça mais c'est sans compter sur le dynamisme d'Etienne qui a plus d'un tour dans sons sac pour amener nos volontaires à faire preuve d'imagination et à se mettre à créer.
Et quand les esprits calent et que les organismes ne tiennent plus en place, on en profite pour aller mettre la théorie en pratique. C'est ainsi que chacun va s'essayer à la prise de parole en public et à la gestion d'un petit jeu avant le grand saut prévu pour mercredi...
De retour le lendemain pour avancer sur ce projet, les idées commencent à fuser. L'équipe s'accorde sur un jeu de piste coopératif avec "le tour du monde" comme thème. Chacun se lance dans le travail. Adeline conçoit la carte du jeu pendant que Latifa et Anthony font des recherches sur internet pour rédiger quelques questions. Ils passent ensuite à la conception de petites cartes pendant que Steven, de son côté, prépare son atelier d'épreuves sportives... Le grand jeu prend forme !
La matinée de mercredi est de loin la plus stressante pour notre team. Il s'agit, en effet, de faire les dernières courses, de vérifier si tout le matériel est prêt et surtout, de se préparer à rencontrer le public. Et c'est là que notre Lucie rencontre de grandes difficultés. On se rend compte que, dans quelques heures, les enfants seront là, devant nous, et attendront qu'on leur propose un jeu.  Les choses deviennent concrètes et c'est le moment de se dépasser...
Même si c'est compliqué pour certains d'entre nous, tout le monde embarque dans le minibus, direction Banneux. Un premier exploit pour certains !
Arrivés sur place, nous prenons à peine le temps de dîner et filons dans l'espace vert pour commencer la mise en place avant que les enfants ne rentrent de l'école.  On s'affaire dans tous les sens : Antho et Steven mettent en place le stand sportif pendant que Latifa et Lucie cachent les indices dans les buissons et qu'Adeline met en place le plateau de jeu. Tout n'est d'ailleurs pas encore en place que nos premiers "clients" tout intrigués arrivent déjà...
Un dernier briefing avec Etienne, histoire de motiver les troupes et c'est parti, toute l'équipe se lance ! Et c'est Latifa qui ouvre le bal en réunissant les enfants dans l'herbe pour un premier jeu "brise glace". Nous sommes tous réunis en cercle avec nos déguisements : Anthony en cowboy texan, Lucie en indienne, Latifa en tenue marocaine traditionnelle et Jamys en mode "globe trotter" sac au dos. Steven, quant à lui, opte pour un sytle sportif en lien avec son animation.
Après le premier petit jeu, Latifa reprend la parole pour expliquer en quoi consiste le grand jeu puis nous formons des équipes. Notre jeu ressemble à un jeu de l'oie géant avec cases "question" ou "épreuves" qui nous permettent d'avancer sur le plateau. L'équipe gagne la partie lorsqu'elle arrive sur la case "arrivée".
Tout s'accélère et nous sommes immédiatement encerclés d'enfants, prêts à se lancer dans un grand jeu et à tout faire pour réussir ! Chacun rejoint son poste alors que les équipes sont déjà à la recherche de cartes "question" ou "épreuve". Il faut voir tout ce monde s'activer dans tous les sens et sentir l'engouement des enfants pour commencer à réaliser que les efforts fournis n'ont pas été vains. On surprend donc nos  volontaires les plus timides à prendre des enfants par la main... Lucie en tête !
De son côté, Steven joue les véritables animateurs sportifs avec une aisance déconcertante... On dirait qu'il a fait ça toute sa vie ! Consignes claires, autorité naturelle, mots soigneusement chosis et un petit coup de pouce pour les plus petits, on n'a plus rien à lui apprendre.
Jamys arpente, quant à lui, les lieux avec son sac sur le dos et accueille les enfants pour son épreuve de mémoire : reconstituer un visage avec des éléments naturels (brindilles, branches,...), le tout avec un look globetrotter aux lunettes de soleil de stars du showbiz... On ne le changera pas ce Jamys !
Les équipes enchaînent les épreuves et répondent aux questions à toute vitesse; on ne voit d'ailleurs pas le temps passer. C'est seulement lorsque la première équipe termine le jeu qu'on se rend compte qu'il est déjà presque l'heure de quitter.
Allez, vite ! les autres équipes se dépêchent pour terminer le jeu avant notre départ et pouvoir prendre le goûter tous ensemble.
C'est donc tous fatigués mais de très bonne humeur que nous nous retrouvons, volontaires et enfants confondus, pour un goûter et quelques photos souvenirs. Il est déjà l'heure pour les volontaires de l'aCV, en retard comme d'habitude, de rentrer, forts d'une riche expérience d'animation en plus.
Une semaine qui aura demandé à certains de se dépasser mais dont tout le monde ressort grandi.

  • L'ACV, c'est pour changer !
  • Si on tue tout le monde, il ne restera plus personne à qui parler.
  • L’ACV m’appris à aimer réaliser des choses.
  • Maintenant, je ne sais plus rester une journée sans rien faire.
  • L’ACV m’a appris à regarder les gens dans les yeux.
  • C’est en restant au bord de la piscine qu’on ne se noie pas, mais on n’apprend pas à nager non plus. On n’apprend pas à vivre.
  • Il faut reconnaître les signes du merci.
  • C’est en tombant qu’on apprend de la vie.
  • L’ACV a donné du sens à mon histoire.
  • Si vous êtes déjà là, alors il y a moyen de réaliser son rêve.
  • Je veux devenir quelqu’un demain.
  • Mon rêve le plus fou, c’est de toujours avoir quelque chose à apprendre. Tous les jours.
  • L'Année Citoyenne, cela devrait durer toute la vie.
  • Si tu as été bénévole une fois, tu le seras toute ta vie. Tu le gardes. C'est précieux.
  • Avant l'Année Citoyenne,
franchement, c'était la cata !

Page précédente : Le journal de l'ACV 2018
Page suivante : Le journal ACV 2016

Nous sommes le
Tu as entre 16 et 25 ans ? Tu dois attendre pour te réinscrire dans des études ou un cursus scolaire ? Tu es toujours en recherche d'un emploi ?
Tu désires te rendre utile pour la société mais tu ne sais pas comment ?
Quel que soit ton niveau de formation, l'Année Citoyenne Verviers est faite pour toi !

L'Année Citoyenne Verviers est un projet de service citoyen rassemblant un groupe de huit jeunes encadré par un responsable d'équipe.

Elle représente pour toi une occasion unique de vivre une expérience collective tout en te rendant utile à la société. Mieux te connaître en allant vers les autres. Disposer d'un réel bagage pour mieux te situer avec le monde qui t'entoure et ce que tu veux faire de ton avenir.


Parcours ce site et tu en sauras plus ou prends directement contact avec nous.



L'ACV est un projet du


Soutenu par: