• 1. DES CHANTIERS
    Rendre service,
    être utile à des associations
    Savoir plus

    2. DES RENCONTRES
    Dialoguer avec des témoins sensibles de notre époque
    Savoir plus

  • 3. DES THEMATIQUES DE SOCIETE
    Mieux saisir les enjeux actuels
    Savoir plus

    4. DE LA CREATIVITE
    Exprimer sa personnalité concrètement
    Savoir plus

  • 5. UNE EXPERIENCE EN GROUPE
    Rencontrer et vivre avec d'autres jeunes
    Savoir plus

    6. REFLECHIR A TON AVENIR
    Faire son bilan du projet pour rebondir
    Savoir plus

Semaine 10 : De retour à l'Orée

Semaine 10 : De retour à l'Orée

Ecrit le vendredi 12 mai 2017 - Catégorie : Les chantiers


C'est un chantier en pleine nature qui nous attend cette semaine où on retrouve Christiane pour un projet ambitieux : creuser une mare didactique qui servira d'outil d'animation pendant les stages de l'Orée.
Un défi ambitieux que l'ACV relève avec grand plaisir !


Souvenez-vous : il y a quelques semaines, nous allions à la rencontre de Christiane, guide nature hyperactive de l'Orée pour d'une part, visiter le domaine de Tribomont dans lequel cette association développe ses activités et d'autre part, poser les bases du travail que nous venons abattre cette semaine.

L'Orée propose un ensemble d’activités d’éducation au patrimoine naturel régional, et produit des animations de mise en valeur socio-culturelle de la nature qui entoure le centre. Elle propose notamment de nombreux stages destinés aux enfants soucieux de découvrir la nature de la région.

Au-delà de toutes les animations déjà proposée, l'association vient de faire l'acquisition d'une roulotte qui peut abriter les enfants et autour de laquelle notre mission sera de creuser une marre didactique et construire une toilette sèche. On oublie donc les couloirs et le travail de peinture à l'intérieur pour quelques jours et on se lance dans un chantier en plein extérieur avec un soleil radieux... Le top!

Pourtant, la construction d'une toilette sèche, ce n'est pas si simple que ça... Même si notre team est très motivée et travailleuse.
Heureusement que nous pouvons compter sur le renfort inattendu de Croc et Karim, deux amis de l'ACV et personnes ressources en termes de menuiserie.


En ce qui concerne la marre, le départ est un peu laborieux.

Christiane nous laisse un plan très précis qui nous permet d'y voir plus clair sur ses attentes. Mais avant de pouvoir donner le moindre coup de pelle, de bèche ou de pioche, il faut prendre des mesures, planter quelques bâtons dans le sol que nous utiliserons comme repères et les relier entre eux avec quelques bouts de ficelle. Alan, Lio et Steven se lancent dans les calculs... La marre comporte plusieurs niveaux de profondeur et ne doit pas excéder certaines dimensions... Finalement, avec la contribution et l'aval de Christiane, on peut donner le premier d'une longue série de coups de pioche. Tout le monde s'y met et, une fois de plus, le travail a l'air plus simple que prévu. Qu'à cela ne tienne, les uns viennent au renfort des autres. Quand l'un a fini de piocher, l'autre sort la terre à l'aide de sa pelle. C'est aussi ça l'ACV : apprendre à développer son sens de l'entraide ! "Keur keur" comme diraient Adeline, Lucie et Latifa...

A côté de cette future marre se dessine un autre projet : la construction d'une toilette sèche. C'est pour ça que Croc et Karim sont venus nous aider. Une fois de plus, c'est un travail de précision et on ne déroge pas à l'étape "prise de mesures" et "déblaiement du terrain". Pour ce faire, Croc assiste Latifa pendant que Johanne et Adeline préparent le terrain sur lequel va venir se poser le plancher de la toilette sèche. Pour réaliser ce plancher, on va déposer une palette sur quatre roues et venir fixer quelques parois mais pas n'importe lesquelles. Notre Adeline s'est éclipsée en compagnie de Christiane pour élaguer du saule et obtenir quelques branches qui, grâce à un tressage qu'elle apprend sur le tas, vont former les panneaux de la construction.


Tout le monde s'affaire sur ce chantier, c'est beau à voir !  Tout le monde donne tout et on ne voit pas le temps passer mais par contre, on voit le travail avancer!

Latifa et Anthony entament la peinture de la palette du plancher tandis que Lucie donne toute son énergie sur la marre, qu'Adeline tresse les parois et que Steven se charge du montage de la structure... Un boulot fait pour lui qui adore avoir une visseuse à la main !


Notre troisième et, déjà, dernier jour de chantier touche bientôt à sa fin. On amène de l'argile pour rendre la marre étanche. Chacun doit faire quelques aller-retour, seau en main pour acheminer l'argile depuis un arbre mort situé au pied d'une côte des plus escarpées... Notre volonté et notre engagement sont mis à l'épreuve jusqu'au bout !

Au-delà de tout ce que nous avons appris à faire avec nos dix doigts, nous repartons de l'Orée avec la tête pleine de bons souvenirs et de nouvelles connaissances sur la nature, le fonctionnement d'une marre et ce qui lui est nécessaire pour prospérer. Une fois de plus, Christiane nous aura enrichi et l'Orée aura éveillé nos consciences.


  • L'ACV, c'est pour changer !
  • Si on tue tout le monde, il ne restera plus personne à qui parler.
  • L’ACV m’appris à aimer réaliser des choses.
  • Maintenant, je ne sais plus rester une journée sans rien faire.
  • L’ACV m’a appris à regarder les gens dans les yeux.
  • C’est en restant au bord de la piscine qu’on ne se noie pas, mais on n’apprend pas à nager non plus. On n’apprend pas à vivre.
  • Il faut reconnaître les signes du merci.
  • C’est en tombant qu’on apprend de la vie.
  • L’ACV a donné du sens à mon histoire.
  • Si vous êtes déjà là, alors il y a moyen de réaliser son rêve.
  • Je veux devenir quelqu’un demain.
  • Mon rêve le plus fou, c’est de toujours avoir quelque chose à apprendre. Tous les jours.
  • L'Année Citoyenne, cela devrait durer toute la vie.
  • Si tu as été bénévole une fois, tu le seras toute ta vie. Tu le gardes. C'est précieux.
  • Avant l'Année Citoyenne,
franchement, c'était la cata !

Page précédente : Le journal de l'ACV 2018
Page suivante : Le journal ACV 2016

Nous sommes le
Tu as entre 16 et 25 ans ? Tu dois attendre pour te réinscrire dans des études ou un cursus scolaire ? Tu es toujours en recherche d'un emploi ?
Tu désires te rendre utile pour la société mais tu ne sais pas comment ?
Quel que soit ton niveau de formation, l'Année Citoyenne Verviers est faite pour toi !

L'Année Citoyenne Verviers est un projet de service citoyen rassemblant un groupe de huit jeunes encadré par un responsable d'équipe.

Elle représente pour toi une occasion unique de vivre une expérience collective tout en te rendant utile à la société. Mieux te connaître en allant vers les autres. Disposer d'un réel bagage pour mieux te situer avec le monde qui t'entoure et ce que tu veux faire de ton avenir.


Parcours ce site et tu en sauras plus ou prends directement contact avec nous.



L'ACV est un projet du


Soutenu par: