• 1. DES CHANTIERS
    Rendre service,
    être utile à des associations
    Savoir plus

    2. DES RENCONTRES
    Dialoguer avec des témoins sensibles de notre époque
    Savoir plus

  • 3. DES THEMATIQUES DE SOCIETE
    Mieux saisir les enjeux actuels
    Savoir plus

    4. DE LA CREATIVITE
    Exprimer sa personnalité concrètement
    Savoir plus

  • 5. UNE EXPERIENCE EN GROUPE
    Rencontrer et vivre avec d'autres jeunes
    Savoir plus

    6. REFLECHIR A TON AVENIR
    Faire son bilan du projet pour rebondir
    Savoir plus

Jour 17 : Quelque part entre Haïti, Congo et Belgique

Jour 17 : Quelque part entre Haïti, Congo et Belgique

Ecrit le dimanche 16 mai 2010 - Catégorie : Rencontres


Un temps de discussion particulier est prévu cet après-midi. A nos côtés, Henri et Teddy, infatigables compagnons, vont nous permettre d’approcher un peu plus encore la réalité des réfugiés. Le Centre, la vraie vie, ceux qui vivent dans l'enceinte mais que l’on ne voit pas,…

Par ailleurs, l’ACV accueille au sein de cet échange une de ses marraines : Anne. Les parrains ou marraines sont ces personnes extérieures avec qui le volontaire est mis en relation de manière exclusive. Chaque volontaire a un parrain ou une marraine qu’il voit deux fois minimum durant les deux mois et demi pendant lesquels court cette édition. C’est une autre manière de permettre aux jeunes de prendre rendez-vous avec la société. Chaque duo est un coup de dé comme ce geste de s’asseoir à la table d’un inconnu dans un café et partager un bout de conversation, voire plus.


Anne, institutrice primaire à Verviers, a quitté le pays pour donner des cours de français durant une année à Haïti, un an avant le tremblement de terre. Notre proposition faite aux volontaires : une Belge qui fait le chemin inverse des demandeurs d’asile, parcours croisé dans un monde où les uns s'enfuient pour survivre tandis que les autres cherchent à les aider là-bas. Chacun essaie d’habiter le monde comme il peut. Micro ouvert et extraits.

Dans un premier temps, après les présentations d'usage, Anne explique ce que partir à Haïti a signifié pour une jeune fille à peine sortie des études... Comment on arrive la tête dans les nuages pour redescendre sur terre une fois sur place.


Durée : 2 mn 23


Enumérant ensuite les difficultés vécues par ces personnes prises dans les catastrophes, la guerre, la pauvreté, Anne, Henri et Teddy nous placent dans une position de spectateur pris dans un étau face aux difficultés. Quelle place  en tant que volontaire doit-on adopter au sein du Centre ? Derrière, quelle est la vie réellement vécue ? Qu'est-ce qui se cache derrière cette apparente bonne humeur croisée dans les couloirs ?


Durée : 3 mn 09


Une question survient ensuite, qui voit-on dans le Centre ? Qui ne voit-on pas ? Henri et Teddy offrent de nous aider à pousser les portes mais se pose la question de l'intimité.


Durée : 2 mn 43


Plus loin, nous abordons la dimension des armes dans des pays enfoncés dans divers conflits, leur présence dans le quotidien, le lien avec l'Europe.


Durée : 1 mn 19


Nous terminons cette discussion alors que Henri aborde sa situation personnelle. Où en est-il dans sa procédure ? Pourra-t-il reprendre la vie comme autrefois au pays ?


Durée : 1 mn 02



  • L'ACV, c'est pour changer !
  • Si on tue tout le monde, il ne restera plus personne à qui parler.
  • L’ACV m’appris à aimer réaliser des choses.
  • Maintenant, je ne sais plus rester une journée sans rien faire.
  • L’ACV m’a appris à regarder les gens dans les yeux.
  • C’est en restant au bord de la piscine qu’on ne se noie pas, mais on n’apprend pas à nager non plus. On n’apprend pas à vivre.
  • Il faut reconnaître les signes du merci.
  • C’est en tombant qu’on apprend de la vie.
  • L’ACV a donné du sens à mon histoire.
  • Si vous êtes déjà là, alors il y a moyen de réaliser son rêve.
  • Je veux devenir quelqu’un demain.
  • Mon rêve le plus fou, c’est de toujours avoir quelque chose à apprendre. Tous les jours.
  • L'Année Citoyenne, cela devrait durer toute la vie.
  • Si tu as été bénévole une fois, tu le seras toute ta vie. Tu le gardes. C'est précieux.
  • Avant l'Année Citoyenne,
franchement, c'était la cata !

Page précédente : Le journal de l'ACV 2011
Page suivante : Le conteur Paul Fauconnier

Nous sommes le
mardi 23 octobre 2018
Tu as entre 16 et 25 ans ? Tu dois attendre pour te réinscrire dans des études ou un cursus scolaire ? Tu es toujours en recherche d'un emploi ?
Tu désires te rendre utile pour la société mais tu ne sais pas comment ?
Quel que soit ton niveau de formation, l'Année Citoyenne Verviers est faite pour toi !

L'Année Citoyenne Verviers est un projet de service citoyen rassemblant un groupe de huit jeunes encadré par un responsable d'équipe.

Elle représente pour toi une occasion unique de vivre une expérience collective tout en te rendant utile à la société. Mieux te connaître en allant vers les autres. Disposer d'un réel bagage pour mieux te situer avec le monde qui t'entoure et ce que tu veux faire de ton avenir.


Parcours ce site et tu en sauras plus ou prends directement contact avec nous.



L'ACV est un projet du


Soutenu par: