• 1. DES CHANTIERS
    Rendre service,
    être utile à des associations
    Savoir plus

    2. DES RENCONTRES
    Dialoguer avec des témoins sensibles de notre époque
    Savoir plus

  • 3. DES THEMATIQUES DE SOCIETE
    Mieux saisir les enjeux actuels
    Savoir plus

    4. DE LA CREATIVITE
    Exprimer sa personnalité concrètement
    Savoir plus

  • 5. UNE EXPERIENCE EN GROUPE
    Rencontrer et vivre avec d'autres jeunes
    Savoir plus

    6. REFLECHIR A TON AVENIR
    Faire son bilan du projet pour rebondir
    Savoir plus

Jour 60 : découvrir le quartier de Pierreuse

Jour 60 : découvrir le quartier de Pierreuse

Ecrit le vendredi 14 juin 2013 - Catégorie : Sensibilisation


Bernhard nous accueille dans le quartier de Pierreuse

Un quartier, qu'est-ce que c'est ? Un ensemble de maisons, de rues, et derrière des vies. Une somme de choses partagées par les habitants, formant une culture du proche, offerte aux gens de passage. Et les gens de passage aujourd'hui, c'est nous l'Année Citoyenne. Le quartier de Pierreuse n'est donc pas une simple addition d'individus. Il nous fallait un guide pour le constater : Bernhard, habitant au numéro 9 de la rue, en bas de la colline adossée à la place Saint-Lambert de Liège. Bienvenue.

Bernhard n'est pas un inconnu pour nous. Il est cet humble meneur de chevaux qui trace au sillon les terres de Liège, de la Bourrache à la ferme Larock en passant par les prairies fraîches des Tawes où se reposent les bêtes quand elles ne sont pas de service. Bernhard nous fait goûter à la saveur du quartier où il habite depuis 20 ans. Pierreuse n'est pas territoire inconnu pour le Liégeois mais notre équipe est en pleine découverte. En avant !

Tout d'abord, la rue est terrain de rencontre : Bernhard n'est pas avare d'un geste familier de la main pour saluer celui du trottoir d'en face mais il s'agit d'un peu plus. Une voiture bloquée dans la montée et nous voilà à pousser ensemble au derrière pour l'amener à se garer sur le bas-côté. Quelques rires échangés et nous sommes dans le bain.

Claude tout sourire et Bernhard à la baguette
Claude tout sourire et Bernhard en philosophe des 4 roues

Nous empruntons au bas d'une maison un escalier qui nous mène dans l'arrière-cour du quartier, au pied d'une tour qui pointe la colline et au fil d'un escalier, nous grimpons vers un étagement de terrasses, et un oasis vert que sont les coteaux... En Pierreuse, nous allons le découvrir, l'arrière des maisons cache de multiples trésors, des deux côtés de la rue.

Vue sur la ville et Saint-Martin
Bernhard nous séduit de ce lieu romantique avec
une magnifique vue sur Liège et l'église Saint-Martin

Tout en cheminant de parterres en points de vue, de passerelles en pavés, Bernhard se fait conteur autant de l'histoire du quartier, des enjeux d'urbanisme que des petites anecdotes personnelles. Nous redescendons pour trouver l'escalier de Bueren et ses 300 et quelques marches. De là, nous gagnons le point de vue de la Citadelle et dominons à présent tout Pierreuse. Nous obliquons par Favechamps, pré dominant la place Saint-Lambert sauvé de la fièvre immobilière par une poignée d'habitants décidés... Aujourd'hui, c'est paradis pour les promeneurs. En bas du pré, nous découvrons les jardins de la ferme de la vache.

Un autre poumon vert et lieu d'ouverture social : la ferme de la vache
Un folder résumant les activités de la ferme de la vache

La ferme de la vache résume bien l'enjeu de société posé par le quartier. Le lieu est d'abord un témoin du passé - l'entrée est un porche de pierres du pays et au sol, nous battons le pavé. La rampe d'accès débouche sur un jardin convivial et agréable où s'arrêter, mais surtout la possibilité pour des bénéficiaires du CPAS de cultiver leur lopin de terre, de partager des savoirs, produire de la nourriture, s'engager positivement, trouver des repères. La ferme organise des repas toutes les semaines où chacun peut venir cuisiner, achevant de faire de l'endroit un trait d'union bien au-delà des chaumières de la rue. Un espace unique dont nous ne soulevons qu'un coin du voile.

Nous redescendons pour faire halte à la maison des jeunes, au coin du degré du Péri. Après un baby-foot gagné par les filles (fastoche), nous redescendons avant de prendre congé de Bernhard, gouailleur comme jamais. Voilà pour nous qui vivons parfois dans des rues où chaque maison se referme sur elle-même, la possibilité d'autre chose, une ville ouverte et hospitalière.

Photo de famille
Entre Favechamps et l'arrière des maisons,
une photo tous ensemble

  • L'ACV, c'est pour changer !
  • Si on tue tout le monde, il ne restera plus personne à qui parler.
  • L’ACV m’appris à aimer réaliser des choses.
  • Maintenant, je ne sais plus rester une journée sans rien faire.
  • L’ACV m’a appris à regarder les gens dans les yeux.
  • C’est en restant au bord de la piscine qu’on ne se noie pas, mais on n’apprend pas à nager non plus. On n’apprend pas à vivre.
  • Il faut reconnaître les signes du merci.
  • C’est en tombant qu’on apprend de la vie.
  • L’ACV a donné du sens à mon histoire.
  • Si vous êtes déjà là, alors il y a moyen de réaliser son rêve.
  • Je veux devenir quelqu’un demain.
  • Mon rêve le plus fou, c’est de toujours avoir quelque chose à apprendre. Tous les jours.
  • L'Année Citoyenne, cela devrait durer toute la vie.
  • Si tu as été bénévole une fois, tu le seras toute ta vie. Tu le gardes. C'est précieux.
  • Avant l'Année Citoyenne,
franchement, c'était la cata !

Page précédente : Le Journal de l'ACV 2014
Page suivante : Le journal de l'ACV 2012

Nous sommes le
Tu as entre 16 et 25 ans ? Tu dois attendre pour te réinscrire dans des études ou un cursus scolaire ? Tu es toujours en recherche d'un emploi ?
Tu désires te rendre utile pour la société mais tu ne sais pas comment ?
Quel que soit ton niveau de formation, l'Année Citoyenne Verviers est faite pour toi !

L'Année Citoyenne Verviers est un projet de service citoyen rassemblant un groupe de huit jeunes encadré par un responsable d'équipe.

Elle représente pour toi une occasion unique de vivre une expérience collective tout en te rendant utile à la société. Mieux te connaître en allant vers les autres. Disposer d'un réel bagage pour mieux te situer avec le monde qui t'entoure et ce que tu veux faire de ton avenir.


Parcours ce site et tu en sauras plus ou prends directement contact avec nous.



L'ACV est un projet du


Soutenu par: