• 1. DES CHANTIERS
    Rendre service,
    être utile à des associations
    Savoir plus

    2. DES RENCONTRES
    Dialoguer avec des témoins sensibles de notre époque
    Savoir plus

  • 3. DES THEMATIQUES DE SOCIETE
    Mieux saisir les enjeux actuels
    Savoir plus

    4. DE LA CREATIVITE
    Exprimer sa personnalité concrètement
    Savoir plus

  • 5. UNE EXPERIENCE EN GROUPE
    Rencontrer et vivre avec d'autres jeunes
    Savoir plus

    6. REFLECHIR A TON AVENIR
    Faire son bilan du projet pour rebondir
    Savoir plus

Jours 19-20-21 : Le cinéma de Steven

Jours 19-20-21 : Le cinéma de Steven

Ecrit le mardi 9 avril 2013 - Catégorie : La créativité



Cette année, quoi qu'il arrive, ce sera une grande année. Dans notre groupe, nous avons deux cinéastes en résidence : Steven et Spielberg. Steven s'est déguisée en volontaire quelques temps mais son coup de hache n'a abusé personne. Elle est sûrement là pour une autre raison. Finalement, elle n'est pas agent secret mais cinéaste. Au bout du compte, c'est quand même un peu la même chose.

Atelier cinéma avec Steven

Steven est présente avec nous depuis le premier jour du projet. Ne ménageant pas son ardeur au travail, elle représente une volontaire bien dans ses baskets. Elle a posé une écoute discrète auprès des autres et a pu donner la sensation certains jours de prendre les choses en main, comme un leader. Mais en bon agent double, elle préparait un film et réfléchissait en silence à ce qui la touche, la travaille, la mène vers la possibilité de poser sa caméra.

Elle n'en a pas fait mystère. Et personne n'a pris des airs de diva, n'a remis une couche de rouge à lèvres ou a sorti le t-shirt extra moulant parce qu'il le vaut bien. Des gens ordinaires regardés par une femme ordinaire. Alors, un film ?

Un beau jour, elle est arrivée avec le désir de partager un peu son outil de cinéma. En alternance avec un chantier, le groupe s'est assis pour parler zoom, lignes de fuite, lumière et échelle de plan. Surtout échelle de plan vu que Steven trouve cela super important. Les volontaires ont apporté quelques extraits de film.

"Into the wild" pour Lucienne, film gééééniaaal qu'elle a vu 6 fois et dont elle se demande si le secret de la vie, le voyage, n'est pas là, à portée de bras. Et si aller à Liège quand on vient de Spa, ce n'est pas déjà un peu le parfum de l'aventure.

Pour Kovic, c'était "La haine" de Mathieu Kassovitz. "Quand j'ai vu ce film, j'ai compris que je devais me détourner de l'état d'esprit dans lequel j'étais. J'ai vu cette vie qui se posait devant moi. Il fallait autre chose. Je cherche encore." Bref, on a discuté ferme avec Turtle, Brux, Roberto, MacBeal et les autres.

Nous sommes sortis aussi, dans le quartier de Hodimont, à la rencontre de quelques commerçants. Rencontrer les autres, cela n'a pas été forcément facile, caméra ou non. De belles discussions ont suivi. Est-ce que l'on dit encore "bonjour" dans Hodimont ? Pas sûr selon certains.

Je ne sais pas si les volontaires voient les films autrement, à présent que Steven est passée par là. L'enjeu est ailleurs. Si nous accueillons avec confiance et sérénité cette jeune femme venue nous filmer, alors elle va pouvoir montrer autre chose de nous-mêmes, poser un point de vue.

C'est cela l'outil cinéma : regarder le monde et soi-même avec un oeil neuf grâce à une caméra.

Une prochaine fois, nous parlerons de notre deuxième cinéaste : Spielberg. Dans la division du travail, Steven filme et Spielberg perche. Tout un poème.

Atelier cinéma avec Steven
- Le coup est parti tout seul, Steven !
- Laisse tourner Roberto. Il va se passer quelque chose. J'en suis sûre.

  • L'ACV, c'est pour changer !
  • Si on tue tout le monde, il ne restera plus personne à qui parler.
  • L’ACV m’appris à aimer réaliser des choses.
  • Maintenant, je ne sais plus rester une journée sans rien faire.
  • L’ACV m’a appris à regarder les gens dans les yeux.
  • C’est en restant au bord de la piscine qu’on ne se noie pas, mais on n’apprend pas à nager non plus. On n’apprend pas à vivre.
  • Il faut reconnaître les signes du merci.
  • C’est en tombant qu’on apprend de la vie.
  • L’ACV a donné du sens à mon histoire.
  • Si vous êtes déjà là, alors il y a moyen de réaliser son rêve.
  • Je veux devenir quelqu’un demain.
  • Mon rêve le plus fou, c’est de toujours avoir quelque chose à apprendre. Tous les jours.
  • L'Année Citoyenne, cela devrait durer toute la vie.
  • Si tu as été bénévole une fois, tu le seras toute ta vie. Tu le gardes. C'est précieux.
  • Avant l'Année Citoyenne,
franchement, c'était la cata !

Page précédente : Le Journal de l'ACV 2014
Page suivante : Le journal de l'ACV 2012

Nous sommes le
vendredi 27 avril 2018
Tu as entre 16 et 25 ans ? Tu dois attendre pour te réinscrire dans des études ou un cursus scolaire ? Tu es toujours en recherche d'un emploi ?
Tu désires te rendre utile pour la société mais tu ne sais pas comment ?
Quel que soit ton niveau de formation, l'Année Citoyenne Verviers est faite pour toi !

L'Année Citoyenne Verviers est un projet de service citoyen rassemblant un groupe de huit jeunes encadré par un responsable d'équipe.

Elle représente pour toi une occasion unique de vivre une expérience collective tout en te rendant utile à la société. Mieux te connaître en allant vers les autres. Disposer d'un réel bagage pour mieux te situer avec le monde qui t'entoure et ce que tu veux faire de ton avenir.


Parcours ce site et tu en sauras plus ou prends directement contact avec nous.



L'ACV est un projet du


Soutenu par: